Les Voleurs de Fumée - Un excellent premier tome !

01/06/2021

Titre : Les Voleurs de Fumée

Auteur : Sally Green

Editions : J'ai Lu

Prix : 16,90€

Parution : 6 janvier 2021

Nombre de pages : 480 pages

Genre : Fantasy

Résumé : Une princesse visionnaire qui ne laissera personne lui dicter sa conduite. Un soldat idéaliste déchiré entre son coeur et ses devoirs. Une chasseuse intrépide traquant la plus dangereuse des proies. Un traître déterminé à venger le sang de son peuple. Un voleur insaisissable qui multiplie les faux-semblants. Un monde immense et magique au bord du chaos, dont la clé se trouve peut-être au fond d'une bouteille de fumée...

.

Je vous en parlais il y a quelques temps à peine, depuis que j’ai découvert que les éditions J’ai Lu publiaient des romans inédits en littérature de l’imaginaire, j’avais fermement décidé de me pencher sur la question. Après ma lecture en demi-teinte de Silence, j’ai décidé de m’attaquer aux Voleurs de Fumée dont la couverture m’avait tellement plu que je l’avais acheté le jour de sa sortie… Pour ne le lire que des mois plus tard. Mais vous le savez bien, chez les lecteurs compulsifs on n’est pas à un paradoxe près !

Evidemment, j’avais entre temps complètement oublié de quoi parlait le roman, je me suis donc plongée dedans sans trop savoir à quoi m’attendre mais en sachant déjà en revanche qu’il s’agissait du premier tome d’une trilogie.

Comment vous dire que j’ai été totalement conquise par ce roman ? L’autrice nous propose une formule qui a déjà largement fait ses preuves mais qui me séduit toujours autant : chaque chapitre est raconté du point de vue d’un narrateur différent. Le roman se construit donc autour des points de vue de quatre à cinq narrateurs, permettant à la fois au lecteur de découvrir plus spécifiquement chaque narrateur et sa situation, mais aussi de glaner des informations différentes à chaque chapitre, ce qui a pour conséquence que le lecteur en sait à peine un peu plus que les différents narrateurs. J’ai déjà lu dans d’autres chroniques que depuis le succès phénoménal du Trône de Fer, certains lecteurs avaient tendance à se lasser de cette forme de narration. Autant vous dire que ce n’est pas du tout mon cas ! J’aime beaucoup cette technique qui permet à mon sens de très bien creuser certains personnages sans être obligé d’en faire des tartines ou d’y aller de manière fort peu subtile.

D’autant que pour moi, l’autrice maîtrise le procédé à merveille. Elle l’utilise pour nous dresser le portrait de personnages complexes et fouillés, qui en fonction du lieu où ils vivent et de leur condition sont soumis à des réalités parfois très différentes. J’ai trouvé cet aspect vraiment très bien mené et il m’a réellement permis de me plonger complètement dans chaque chapitre : en tant que lecteur, on a à la fois envie d’en apprendre plus sur l’intrigue, mais aussi de découvrir un peu mieux les codes de la société – notamment en ce qui concerne le personnage de Catherine qui vit dans une société assez spéciale.

L’autrice profite aussi de ces différents narrateurs pour planter le décor politique de l’histoire. En effet, notre intrigue se déroule entre trois pays différents, avec des relations diplomatiques spécifiques et des lois assez différentes les unes des autres. Les personnages que nous suivons ne viennent pas tous du même royaume et cela permet au lecteur de voir comment telle contrée est perçue par ses voisins et inversement.

Enfin, l’autrice nous propose un univers où la magie est assez discrète (nos voisins anglosaxons qualifieraient probablement ce roman de low fantasy) reposant sur « la fumée », à savoir le dernier souffle rendu par un démon lorsqu’il meurt. Cette fumée est très rare et elle est utilisée par les gens fortunés comme une drogue récréative mais aura d’autres conséquences sur notre intrigue.

Je ne vous en dis pas plus mais j’ai vraiment tout aimé dans ce roman : la complexité des personnages, les intrigues politiques, les scènes de combat et la dimension fantasy de l’intrigue. Je vous recommande chaudement de vous pencher sur ce roman, je sais que je serai pour ma part en librairie le jour de la sortie du deuxième tome parce que j’ai férocement envie de connaître la suite !

.

Passionnée de lecture et de cuisine, j’adore voyager main dans la main avec les héros d’un roman. J’ai toujours un livre dans mon sac et mon téléphone à la main. Mon éternel compagnon d’aventure dans toutes mes lectures ? Une grande tasse de thé fumante !
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *